C’est quoi un cancer?

UNE DÉFINITION

Le cancer est une maladie dont la caractéristique principale est une prolifération anormale de cellules dans une région de notre organisme : un poumon, le foie, un sein, le colon, le cerveau…

Il existe de très nombreux types de cancers. Chaque cancer est unique et bien que deux personnes puissent, par exemple, être atteintes d’un cancer du foie, les cellules composant leurs tumeurs ne sont pas identiques, en particulier au niveau moléculaire.

Chevron

des cellules qui prolifèrent...

Une tumeur est composée de milliards de cellules cancéreuses.

Ces dernières dérivent toutes d’une première cellule devenue cancéreuse suite à une accumulation de mutations dans son ADN. Cette cellule se divise dès lors sans cesse.

L’amas de cellules découlant de cette prolifération anormale forme une tumeur.

A chaque division, une cellule peut acquérir de nouvelles mutations. Les cellules d’une tumeur ne seront donc pas toutes identiques.

POUR ALLER
PLUS LOIN
Chevron

DRÔLES DE COMPORTEMENTS

Les cellules cancéreuses présentent une série de comportements bien particuliers:

elles réparent mal leur ADN: elles accumulent ainsi les mutations

elles ne répondent plus aux signaux qui contrôlent la division des cellules: elles se divisent alors sans cesse

elles ont un très grand besoin en oxygène et en nutriments, qu’elles trouvent dans le sang. Les cellules cancéreuses qui ont acquis la capacité d’induire la formation de vaisseaux sanguins sont encore plus actives.

elles ont acquis la capacité d’envahir les tissus autour de la tumeur. Elles peuvent également se détacher de la tumeur et former des métastases qui vont envahir d’autres tissus dans l’organisme.

elles ne peuvent plus se suicider et deviennent immortelles

elles échappent au système immunitaire

UNE HISTOIRE DE MUTATIONS ET DE PROTÉINES ALTÉRÉES

Le comportement inhabituel des cellules d’une tumeur est la conséquence d’une accumulation de mutations dans leur ADN.

Les cellules se retrouvent pleines de protéines dont la fonction est altérée – notamment les protéines impliquées dans la division et la survie des cellules ou dans la réparation de l’ADN.

D’autres mutations modifient le taux d’expression de certaines protéines – notamment des protéines impliquées dans la régulation de notre système immunitaire ou dans la fabrication des vaisseaux sanguins. Les processus biologiques concernés deviennent alors défectueux.

On estime à plusieurs centaines le nombre de protéines qui lorsqu’elles sont altérées sont impliquées dans le cancer.

 

Cette protéine altérée ne contrôle plus la division des cellules.

Chevron

Comment caractériser un cancer aujourd'hui?

Un cancer peut être caractérisé selon:

1. l’organe touché (poumon, foie, sein, colon, cerveau…)

2. le tissu et les cellules à l’origine de la tumeur

3. le profil génétique de la tumeur, c’est-à-dire la liste des mutations et des protéines altérées présentes dans les cellules cancéreuses.

Chevron

LE LIEN ENTRE PROFIL GÉNÉTIQUE ET TRAITEMENT PERSONNALISÉ

Etablir un profil génétique permet d’obtenir la liste des mutations présentes dans l’ADN des cellules de la tumeur et ainsi:

1. de trouver les protéines altérées responsables de la progression de la maladie (aide au diagnostic)

2. d’identifier les mutations qui pourraient moduler la réponse à un traitement (choix du traitement)

Chevron

un espoir...

TRAITEMENT PERSONNALISÉ

En ciblant les protéines altérées retrouvées dans les cellules cancéreuses, ce type de traitement attaque spécifiquement les cellules cancéreuses en nuisant le moins possible aux cellules saines. Il limite ainsi les effets secondaires.

Un traitement ciblé du cancer, avec des médicaments choisis en fonction de l’histoire du patient et des données génétiques de la tumeur, a plus de chances de réussir.

Chevron

EN IMAGES

Défiler vers le haut